Hôtel - Restaurant "Flocons de Sel"
1775 Route du Leutaz - 74120 MEGEVE
Tel: +33 4 50 21 49 99
contact@floconsdesel.com
Mentions légales - Confidentialté
27 Fév

Jazz à Megève !

Publié dans Nouvelles fraiches

Festival de Jazz Megève

Des bœufs d’anthologie et des sets délicieusement groovy, le Festival International de Jazz à Megève a concocté une édition 2020 à envoûter les mélomanes.

Du 26 au 28 mars, c’est donc sur quelques notes de jazz que le Flocons de Sel accueillera le printemps !

A l’annonce de la programmation le cœur des amateurs du genre a fait un bond. Pour son cinquième rendez, déjà incontournable, le JAM (Jazz à Megève) ouvre une nouvelle fois sa scène à des artistes de grand talent. Le format, une soirée JAMY dédiée à la découverte de trois futurs grands et deux soirées menées par des artistes confirmés, promet à chacun une scène pour exprimer l’intensité de sa musique et ses influences. C’est l’éclectisme qui mène la danse avec des choix heureux et audacieux, preuve de l’avant-gardisme de la station en matière d’art. Les festivités débutent le 26 mars avec Becca Stevens, Sly Johnson et Robin Mc Kelle, trois jeunes talents surdoués déjà largement plébiscités par les scènes du monde entier. Avec sa voix cristalline et son écriture inspirée, Becca Stevens est de ces chanteuses multi-instrumentiste capable d’un superbe mariage des genres, laissant son art emprunter des sonorités à la pop, au folk, au jazz, à la world music, et même au rock. C’est à travers d’autres mariages que Sly Johnson a lui écrit son histoire, celui du rap, du hip hop, du funk et du jazz. Après une Victoire de la Musique et deux disques d’or avec le groupe Saïan Supa Crew, Sly poursuit sa route en solo pour donner à sa personnalité généreuse et son flow ciselé le loisir de s’exprimer. Auteur d’un groove abrasif porté par les sonorités organiques des claviers, il se révèle un showman hors du commun. Le JAMY terminera son tour de scène avec la voix expressive de Robin Mc Kelle, grande prêtresse du jazz, du rhythm’n’blues et de la Soul, capable d’une puissance incroyable et d’une sensibilité désarmante à la fois. De velours, de la joie, une fête, de la sensibilité, tout ça en même temps et plus encore.

 

 

Ibrahim Maalouf, trompettiste franco-libanais de génie, montera sur la scène du JAM le 27 au soir pour partager son 11ème album studio « S3NS » aux influences latino-américaines très marquées où il convoque même la voix de Barak Obama et Salvator Allende. Cosmopolites, surprenants, les rythmes ensoleillés de S3NS s’amusent des cuivres et des envolées de trompettes d’une quinzaine de musiciens dans un groove véritablement contagieux. Plein de sens et de curiosités cet 11ème opus est tout simplement enthousiasmant. Ils seront douze le samedi 28 mars, dernier jour du JAM, à occuper la scène. Les musiciens de Pink Martini sont inclassables mais totalement euphorisants, capables d’un éclectisme sans limite pouvant aller de la samba à la musique de cabaret de la belle époque, en anglais, en français, en japonais comme en croate. Polyglotte donc, cosmopolite évidemment, le jazz de Pink Martini emprunte aussi bien à la musique cubaine qu’aux comédies musicales, au classique qu’à la pop pour un show joyeusement génial.

Quelques notes de jazz, il en résonnera encore dans la tête des hôtes du Flocons de Sel lorsqu’ils rejoindront les hauteurs de la route du Leutaz après les concerts du JAM, le cœur encore ému. En musique comme en gastronomie, l’émotion est toujours l’invité d’honneur.

0

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience de navigation possible. En cliquant sur le bouton « Ok, tout accepter », vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici.